Démarrage de la chaudière biomasse de PDV

 

Au terme d’un chantier de construction de plus d’un an, les Papeterie des Vosges ont démarré leur nouvelle chaudière biomasse en juin, après une période d’essais et de réglages effectués par Biofely (société d’exploitation). D’une puissance de 6,5 MW et d’un potentiel de production de 10 tonnes par heure, elle fournira plus de 50 % des besoins en vapeur du site.

Le complément sera assuré par deux chaudières gaz en fonctionnement depuis décembre 2013, d’une capacité respective de 15 et 10 tonnes par heure.

Cette nouvelle chaudière composée notamment d’un local de stockage de bois 1 000 m3 permettra une autonomie de 3,7 jours. Elle sera alimentée par 20 000 tonnes/an de bois brut et de palettes broyés, de déchets de scieries et d’écorces, issus exclusivement de la filière locale. Le recours à cette énergie locale et renouvelable permettra ainsi d’éviter l’émission de 8 000 tonnes de CO2 par an.

Le montant de ce projet s’élève à 8 millions d’euros, dont 2,3 millions de subvention de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).