Installations

Chaudières biomasses
Soucieuse de l’environnement, l’entreprise a investi afin de réduire son empreinte écologique. Au terme d’un chantier de construction de presque deux années, la chaudière biomasse des Papeteries du Léman a démarré le 2 janvier 2013. Elle produit 50 % des besoins en vapeur du site et permet de réduire nos émissions de CO2 de 11 500 tonnes par an. Aux Papeteries des Vosges, la nouvelle chaudière biomasse est opérationnelle depuis juin 2014. Elle produit 50 % des besoins en vapeur du site et permet une réduction des émissions de CO2 de 8 000 tonnes par an.

Une nouvelle chaufferie bois pour les Papeteries du Léman

Satellite de production de PCC à PDL
Depuis 2007, l’entreprise remplace en partie le dioxyde de titane (qui donne blancheur et opacité au papier) par du PCC acheté et utilisé en poudre. Il s’agissait là de la première étape d’un projet beaucoup plus ambitieux : la construction, en 2010, sur le site de PDL, d’une unité de production de PCC gérée directement par le fournisseur. Autre atout environnemental du PCC : contrairement au dioxyde de titane dont les réserves tendent à s’épuiser, le PCC peut être produit en abondance. Sa fabrication consomme, de surcroît, moins d’énergie.
 
Station de traitement des effluents de PDL
Depuis 2004, le site des Papeteries du Léman bénéficie de sa propre station d’épuration.
7 M€ ont été investis pour la mise en place d’un système d’Oxydation par Voie Humide (OVH) qui transforme la lignine en sous-produit valorisable au lieu de la brûler et de rejeter du CO2.Plus de 92 % de l’eau pompée est traitée et rejetée dans le milieu naturel. Les rejets en MES et en DCO sont inférieurs de 70 % aux normes locales et 98 % des déchets produits sont valorisés dans des filières agréées.